Écrire un article de blog : guide complet et exemples concrets – Anne-Sophie Aboké

Comment rédiger facilement un premier post efficace ? Essentiel et bonus

Lundi 9 h 30, réunion d’une agence de traduction.

  • Lui : Nos principaux concurrents ont un blog. Nous devons lancer le nôtre.
  • Vous : Enfin !
  • Lui : Vous allez rédiger le premier post. 
  • Vous : … !
  • Moi : Vous allez faire simple et bien. Je vous ai résumé l’essentiel pour écrire facilement un article de blog aussi efficace qu’un bon café. 

Conseils pratiques pour écrire un bon article du premier coup : le plan infaillible

Vous débutez en blogging ? Voici les bases de l’écriture Web et du référencement spécial blog pour un premier article solide et attractif.

La vision d’ensemble est la suivante :

  • Définir l’objectif de l’article selon ceux du blog
  • Définir un persona et son besoin pour trouver votre sujet et vos mots-clés
  • Définir une technique d’approche pour présenter votre solution au persona
  • Améliorer le référencement de votre contenu grâce au b.a.-ba du SEO
  • Optimiser votre titre pour faire craquer Google et le persona
  • Rédiger un contenu vivant et aéré pour retenir votre lecteur
  • Dernier conseil à lire absolument

1. Commencez par définir l’objectif du post 

Chaque post sert un ou plusieurs buts du blog. Pour l’exemple, ceux d’une agence de traduction :

Accroître le trafic du site Internet et la visibilité numérique. Comment ? Vous pouvez créer un article polémique viral. Exemple : Pourquoi la traduction automatique est plus efficace : la vérité. 

Bâtir la confiance. Comment ? Vous pouvez offrir des informations éclairées qui soulignent le savoir-faire de votre entreprise. Exemple : La traduction en construction de A à Z : série Experts. Ou en livrant un contenu personnel. Exemple : Tout sur le fonctionnement d’une agence de traduction.

Favoriser l’engagement et la conversion. Comment ? Guidez la réflexion d’achat sur les bénéfices du multilinguisme. Exemple : Faut-il toujours faire traduire sa communication d’entreprise ? Clôturez le billet par une invitation à télécharger une analyse approfondie qui enfonce le clou.

Donc, quel est l’objectif de votre texte ? Chaque but convergeant in fine vers la rentrée de pépètes… 

Pour une première rédaction, faites simple. Je vous propose l’article informatif

2. Trouver votre sujet et vos mots-clés : votre post répond au besoin du lecteur

Qui est le persona de votre article ?

Le persona est votre destinataire. Il appartient au groupe cible de votre blog. Définissez son âge, son sexe et sa CSP. Imaginez ses besoins et désirs quotidiens en ciblant ceux que vous pouvez satisfaire. 

Pour une première, imaginez votre client idéal. Exemple : Hugo, 40 ans, co-fondateur et responsable communication d’une entreprise de revêtements de sol haut de gamme à Caen. Ébéniste, il a appris le marketing sur le tas. Il participe au design de produits artisanaux originaux et crée leurs supports de communication. L’entreprise a un site Web en français et figure dans des annuaires spécialisés.

Comment votre article résout le besoin de votre lecteur

Imaginez le besoin et son contexte. Exemple : pour sa première participation à Batimat, Hugo doit traduire en anglais les supports marketing de sa gamme de parquets. Mais comme c’est un bleu, il pense que c’est rapide, fastoche et pas cher. 

Trouvez vos mots-clés. Derrière son ordinateur, Hugo formule sa requête. Il pourrait taper « faire traduire une documentation marketing ». Vos mots-clés, les Keywords, pourraient être « traduction documentation marketing » ou « comment traduire documentation marketing ».

Trouvez votre sujet en partant du besoin. Vous pouvez directement présenter vos services ou briefer Hugo sur les spécificités de vos processus métier. Je suis sûre que vous vous frottez déjà les mains. 

Contrôlez vos mots-clés. Tapez-les sur Google pour vérifier la conformité des résultats avec votre sujet. 

Ensuite, par quel bout prendre votre article ? Vous allez le savoir tout de suite.

3. Comment rédiger un premier post efficace : la technique d’approche

Voici des types de contenu éprouvés :

  • Tutoriel ou guide à étapes. Exemple : Comment traduire des fiches produits ? 4 étapes clés
  • Liste de techniques, astuces, secrets, conseils, idées, etc. Exemple : Les meilleures techniques de rédaction marketing
  • Liste de définitions. Exemple : Lexique de traduction : toutes les définitions essentielles 
  • Interview d’un expert. Exemple : Traduction des produits du bois ou focus sur les enjeux avec Untel
  • FAQ. Exemple : Le processus de traduction marketing en 5 points essentiels
  • Article d’actualité. Exemple : Norme ISO en traduction marketing : ce qui change pour vous

À votre avis, quel format ai-je choisi ? Testez-vous en commentaire. 

Maintenant, les codes de rédaction pour Google.

4. Comment améliorer le référencement de votre post : le SEO pour les nuls novices

La structure d’un article de blog : optimiser votre plan avec des balises 

Parlez le HTML. Google comprend la hiérarchie des titres s’ils débutent par des balises qui indiquent leur ordre décroissant d’importance. D’abord, la balise Title, la Meta description, puis les Hn (H pour Heading et n pour number). 

Exemple de structure avec titrage :

Title - Titre bleu sur lequel l’internaute clique dans les résultats de recherche
Meta - Condensé attractif du contenu de l’article avec une longueur maximum
H1 - Titre de l’article, différent de la balise Title. Il apparaît sur la page du blog, sous cette balise

Environ quatre lignes d’introduction avec vos mots-clés pour accrocher et pousser à lire la suite
H2 – Intertitre du premier paragraphe (sous-titre)
H3 – Intertitre du sous-paragraphe (sous sous-titre). Pour aérer votre texte, vous pouvez subdiviser en H4, H5, etc.
H2 – Intertitre du deuxième paragraphe (sous-titre)
H3 – Intertitre du sous-paragraphe (sous sous-titre)
H4 –Intertitre de conclusion brève appelant le lecteur à agir.

Pour simuler l’affichage de vos Title et Meta sur Google, tapez-les ici.

Optimiser le contenu de votre article

Utilisez le champ sémantique de vos mots-clés. N’embrouillez pas Google en mélangeant deux champs distincts, sinon il affaiblira votre position sur les deux. Enrichissez avec des synonymes et expressions du même contexte.

Pas de contenu dupliqué. En cas de plagiat, votre référencement sera pénalisé.

Combien de mots pour un article de blog ? Au moins 800. Pour Google, c’est un a priori positif sur la qualité du contenu.

Renommez vos photos. Leur titre doit inclure les mots-clés, sans accent et avec les tirets du 6. Exemple : agence-marketing.jpg.

À présent, le nerf de la guerre : les canons de rédaction du titre. Attention, ça doit vibrer.

5. Comment rédiger le titre Title et la Meta de votre article avec pertinence et attractivité

Écrire un titre optimisé pour séduire Google

Parlez à Google. Insérez les mots-clés dès le début pour qu’il comprenne. 

Les formules Comment faire ceci, Pourquoi vous devez faire cela ou Tout savoir sur fonctionnent bien, car elles collent aux requêtes. Exemple : Pourquoi vous devez traduire votre documentation marketing.

Écrire un titre sexy pour attirer le persona

Si personne ne clique sur votre titre, exit votre savant contenu. Rien de tel que le pep du copywriting pour booster le taux de clic.

Osez la proximité. Impliquez-le avec Vous, Vos. Exemple : Réglez tous vos problèmes de communication à l’international.

Osez l’émotionnel. Vive les qualificatifs marqués pour souligner la facilité, l’utilité, la vitesse, l’efficacité ou l’originalité de votre promesse. Voici une petite liste : simple, sans effort ; essentiel, basique ; instantané, rapide ; pratique, radical ; nouveau, inédit. Vous pouvez aussi user de superlatifs : meilleur, irrésistible. Ornez de mots extrêmes positifs ou négatifs : succès, réussite, angoisse, échec, ruiner, gagner, etc.

Précisez en chiffres. « Bien traduire vos supports commerciaux : 3 fondamentaux » est plus excitant qu’un vague « De la bonne traduction de vos supports commerciaux par un professionnel ».

Avec si possible une touche d’urgence : « Apprenez dès maintenant à parler anglais en 10 min par jour ». 

Restez concis. Surtout, vérifiez dans le simulateur d’affichage que vous n’êtes pas tronqué !

Écrire une balise Meta description 

  • Attractivité : tout en synthétisant le contenu de l’article, la Meta doit donner envie de le lire.
  • Pertinence : elle contient les mots-clés.
  • Longueur limitée : reportez-vous à l’indispensable simulateur d’affichage.

Exemple : la Meta pour cet article est « Comment écrire votre premier article de blog ? Voici des exemples concrets pour rédiger un post attractif et bien référencé, sans prise de tête ».  

Mais attention, pas de piège à clics. Votre article doit tenir les promesses du titre et de la Meta.

Makeup GIF - Find & Share on GIPHY

6. Un post au style expert et attractif pour retenir le lecteur

Selon votre ligne éditoriale, je vous conseille d’allier expertise et générosité. Votre persona doit sentir votre authenticité et votre désir sincère de l’aider. 

Un premier article à l’écriture simple et vivante

Livrez les éléments clés en début de paragraphe. Hugo est toujours pressé, allez droit au but.

Injectez de l’émotion. Actionnez l’empathie en décrivant le sentiment d’impuissance, d’inquiétude ou de joie du persona. Créez du lien grâce à Je, Nous, Vous ou Tu. Hugo n’est pas un numéro. Dans l’idéal, c’est un futur client qui doit se sentir unique. 

Place aux jugements de valeur. Hugo doit sentir votre énergie, même sur un sujet technique. 

Aérez. Lire sur écran fatigue, alors préférez les phrases courtes. Traitez une idée par paragraphe et insérez des listes à puces. Évitez les adverbes à rallonge comme anticonstitutionnellement. Hugo n’est pas là pour s’extasier sur votre style, mais pour saisir vite ce que vous lui dites. 

Pour plus de clarté, vous pouvez mettre en gras les points clés, sans abus.

Pour un raisonnement fluide, imaginez que votre persona est à vos côtés et que vous lui parlez comme à un ami.

Vous voici à la fin ! Mais après le titre copywrité, le second point majeur est à venir. 

Un article illustré avec pertinence

Insérez une image principale en tête d’article. Elle symbolise votre message. 

Variez les plaisirs. Avec modération, parsemez le corps de texte de photos, vidéos ou images .gif drôles ou éducatives, mais toujours pertinentes. De citations qui claquent. Exploitez les banques d’images gratuites et libres de droit, comme Pixabay, ou Giphy.

Chiffrez. Quelques statistiques vérifiées sont toujours appréciées. 

Les infographies sont tendance. En synthétisant les données en un schéma coloré, elles favorisent la mémorisation.

Un article qui se conclut par un appel à l’action

Vous pouvez clore par un résumé de l’adéquation de votre solution au besoin ou par une ouverture de type Le saviez-vous ?

Après le titre qui doit pousser au clic, le voilà, votre second point majeur : ne laissez pas filer Hugo sans rien lui demander. Invitez-le à cliquer sur J’aime, partager sur les réseaux sociaux, commenter, laisser son courriel pour s’abonner à votre newsletter, télécharger un livre blanc. Ou renvoyez-le vers un article de votre blog (quand vous en aurez d’autres !).

Comment mieux écrire votre article : un dernier conseil à lire absolument ! 

Prenez le temps d’écrire. Une étude de 2019 sur les statistiques du blogging révèle que la rédaction de 1200 mots prend environ quatre heures. Le succès des meilleurs bloggeurs s’explique notamment par le temps consacré à l’écriture de leur contenu digital. 

Laissez reposer. Et relisez attentivement le lendemain pour chasser le superflu et les répétitions. 

Fais ton devoir aujourd’hui et repenses-y demain.

Mark Twain

Conseils d’écriture d’un premier article réussi : récapitulatif

Maintenant, publiez et promouvez votre post sur les médias pertinents.

J’espère que ce guide vous a mis le pied à l’étrier. Avec la pratique, vous maîtriserez les techniques rédactionnelles et d’optimisation pour le référencement naturel.

Vous ne voulez vraiment pas vous prendre la tête ? Je le fais pour vous avec un réel plaisir.

  

Pour rédiger des contenus précieux, inspirants et engageants nécessaires à un blog de traduction performant qui génère des leads, contactez-moi.

3 réflexions sur “Écrire un article de blog : guide complet et exemples concrets – Anne-Sophie Aboké”

  1. Anne-Sophie Aboké

    Merci Jospin et Frédéric ! Alors, avez-vous trouvé le type de contenu pour cet article ? Cf. point 3 La technique d’approche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page